Jackie Bourgeois

Itinéraire de Jackie Bourgeois

Depuis un très jeune âge, Jackie Bourgeois éprouve un amour, un respect pour l’environnement et la faune et sent un réel attachement à leur égard. Elle s’intéresse également beaucoup à l’aménagement communautaire et a su profiter d’occasions pour aider à rehausser la qualité de vie de différentes personnes. Elle a mis ces intérêts et sa première expérience de recherche en pratique pendant de nombreuses années en travaillant comme biologiste de la faune dans l’Arctique canadien et comme gestionnaire des programmes sur les changements climatiques au sein du ministère de l’Environnement à Iqaluit, au Nunavut. Elle en a profité pour explorer les paysages pittoresques de l’Arctique, visiter plusieurs localités dans les trois territoires canadiens et vivre au sein d’une culture de valeurs sociétales solides axées sur la terre et les peuples. Le Nord fut une merveilleuse expérience, mais Jackie est revenue à l’Île pour entreprendre une maîtrise ès arts (études insulaires) à l’Université de l’Î.-P.-É. et, peu après, a accepté un poste comme directrice générale de la Southeast Environmental Association (SEA). Cette association a récemment été mise en candidature pour le prix IMPACT du pilier de la collectivité qui reconnaît les organismes ou les particuliers qui ont grandement contribué au mieux-être économique, social et culturel d’une ou de plusieurs localités de l’Est de l’Î.-P.-É.

Sentiers naturels – Mon activité préférée aux pointes de l’Est, c’est de marcher le long des nombreux sentiers naturels de la région. Selon le niveau d’activité recherché et ce que vous voulez voir, ces sentiers pédestres offrent toutes sortes d’expériences plaisantes et intéressantes. Sur un sentier paisible, en compagnie de mes deux bouviers bernois, des chiots, je peux facilement échapper à l’agitation quotidienne afin d’établir une connexion transcendantale avec le monde naturel. Dans ces sentiers, je deviens plus introspective grâce à ce que j’appréhende par mes sens (vue, ouïe, toucher, odorat). Cette unité retrouvée de l’esprit et du corps crée une harmonie et un équilibre dans mon âme; la nature est réellement le meilleur endroit pour contempler notre raison d’être. Il est également agréable d’avoir mon GPS avec moi afin de tracer les détails de ma randonnée à mon retour au bureau. J’aime enregistrer des données comme la distance parcourue, la durée de la randonnée et la région couverte. En me servant des points de cheminement du GPS, je souligne les caractéristiques intéressantes ou inhabituelles de la nature que j’ai découvertes pendant mon trajet, ce qui m’aide dans mon travail, sans compter mon intérêt pour la photographie.

Géocachette – En tant que biologiste environnementale, je passe mon temps à travailler, à réfléchir, à observer et à prendre des notes sur ce que je vois autour de moi. J’aime ajouter un peu de plaisir et de divertissement à mon travail, c’est pourquoi je télécharge une liste de géocachettes et, la fin de semaine, je pars en excursion pour voir où elles me mèneront. L’Est de l’Î.-P.-É. recèle des centaines de géocachettes, et la province en compte des milliers; il y en a donc en abondance. La géocachette présente plusieurs options : les caches mystérieuses, les caches multiples, les caches-défis et les caches repérables. Pour moi, le plus excitant, c’est de me retrouver à des endroits que je n’aurais peut-être jamais trouvés sans les géocachettes, comme un boisé précis, une section donnée de la rivière, le long d’un sentier ou d’une route pittoresque, un endroit particulier d’une plage, un établissement, un phare, une falaise ou même un quai, les possibilités sont réellement infinies. Prendre le temps de faire de la géocachette me donne l’occasion d’explorer d’autres milieux dans l’Est de l’Î.-P.-É. et me permet d’en apprendre davantage sur cette zone de l’Île. 

Pleine conscience – C’est ce qu’il y a de plus spécial dans l’Est de l’Î.-P.-É. : ce réel sentiment d’appartenance. Le processus psychologique qui consiste à porter son attention sur les expériences que l’on vit au moment présent. En tant que biologiste qui travaille régulièrement dehors, j’apprécie les choses d’une différente façon et je prends pleinement conscience des complexités du monde biologique, surtout lorsque je transporte différents types de matériel qui me permettent de voir le monde sous un angle impossible pour l’œil nu. Heureusement, mon travail me mène dans des environnements plutôt diversifiés que d’autres ne pourraient imaginer visiter : la forêt profonde bien à l’écart des sentiers battus; le long des nombreux ruisseaux, rivières, terres humides, rivages et plages peu importe la saison; les terrains ardus sur lesquels seule une biologiste environnementale dévouée penserait explorer. Or, ce ne sont pas des expériences au quotidien, c’est pourquoi, quand l’occasion se présente, je prends note de tout ce qui m’entoure en m’assurant de ne rien manquer. 

  • Type: Eco-Itineraries
  • Website: www.seapei.org
  • Contacter: Jackie Bourgeois

Nearby:

Things to do Places to stay Places to eat

Itineraries

Transcribe: Translation not found.

© 2018 Est de l'île Tourism Group, Tous droits réservés